ACCUEIL >>MTC et chimiothérapie
Sur le Web
MTC et chimiothérapie
samedi 11 novembre 2006 , par Christian Portal

NEW YORK (PasseportSanté.net) 26 octobre 2005 - À 10 ans, Killian Mansfield recevait un diagnostic terrible : une tumeur cancéreuse virulente s’attaquait à l’articulation de sa mâchoire. Heureusement, l’équipe de médecine intégrée du service d’oncologie du Children’s Hospital of New York (CHONY) allait lui faciliter la tâche dans son combat contre le cancer.

Lorsque Killian a été admis à l’hôpital, sa mâchoire le faisait terriblement souffrir. Il pouvait à peine ouvrir la bouche. Outre la douleur et l’anxiété, les traitements de chimiothérapie qu’il subissait aux trois semaines provoquaient des nausées insupportables.

À la lumière des résultats déjà observés, le service de médecine intégrée du CHONY a suggéré à Killian de recourir à l’aromathérapie. Il a expérimenté quelques huiles essentielles, mais c’est la menthe poivrée qui s’est avérée la plus efficace, et ce, durant un an. « Maintenant, c’est l’inverse : j’ai tellement humé de menthe poivrée, qu’aujourd’hui, cette odeur me rappelle mes nausées ! », badine-t-il.

Des outils complémentaires

Au printemps dernier, Killian a dû subir une chirurgie majeure afin qu’on extirpe le sarcome de sa mâchoire. La tumeur était à ce point agressive, qu’il a fallu enlever une partie de la mâchoire du garçon et la remplacer par une plaque de métal. L’acupuncture a joué un rôle salutaire avant l’intervention chirurgicale et durant la convalescence de Killian.

« Avant l’opération, les traitements visaient à stimuler l’énergie de Killian, notamment dans la zone touchée par la tumeur, explique l’acupunctrice Diane Rooney. Après la chirurgie, les traitements servaient à assouplir la mâchoire devenue rigide par l’opération et à réduire la douleur causée par l’inflammation. »

« C’était vraiment spécial de sentir l’effet qu’une aiguille, placée sur mon pied, pouvait procurer à la flexibilité de ma mâchoire, reprend Killian. Je sentais réellement l’énergie et ça facilitait le travail d’étirement. »

Pendant les séances d’acupuncture, la thérapeute Diane Rooney utilisait aussi d’autres approches alternatives : massage, acupression et réflexologie.

Lentement, mais sûrement, Kellian a pu ouvrir la bouche plus aisément et manger (comble du bonheur !) autrement qu’à l’aide d’une paille.

Killian aime aussi le... Qi Gong !

Le cancer, qui a affligé Killian, semble s’être résorbé. Mais Kilian et sa famille ne peuvent crier victoire pour le moment : ils devront attendre encore de longs mois avant de savoir s’il est en rémission ou complètement guéri. « Nous vivons une phase de suivi constant, au cours de laquelle nous sommes dans l’expectative. C’est une période d’incertitude énervante... », confie Barbra, la maman de Killian.

Pour atténuer le stress, Killian pratique le Qi Gong, des exercices énergétiques liés à la Médecine traditionnelle chinoise, tout en poursuivant ses traitements d’acupuncture. Quelques cours ont suffi pour qu’il en devienne un adepte. « Il a vraiment une grande ouverture d’esprit », soutient Barbra.

« Soixante-quinze pour cent du travail se passent dans la tête. Tu dois vraiment te concentrer et ça marche : ça permet au courant énergétique du Qi de circuler partout dans le corps. Et je le sens vraiment ! », lance Killian, sérieux.

Aujourd’hui âgé de 12 ans, Killian est comme tous les jeunes de son âge. Il joue au baseball (son sport favori) de même qu’au soccer et au football. Mais il est aussi un survivant. « Je suis assez confiant. Je crois que le cancer ne reviendra pas, mais j’ai toujours une petite crainte », avoue ce garçon plutôt exceptionnel.

Good Luck Killian !

Martin LaSalle - PasseportSanté.net

Crédit photo : Phil Mansfield

Boutons pour partager l'information




Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Christian Portal
 Ecologie et approche causale des systèmes
 Présentation
 Accueil
 1 - Qigong de l’arbre
 2 - Qigong « Hommage aux étoiles »
 3 - Qigong des cent merveilles
 4 - Qigong du dragon rouge
 5 - Qigong du cavalier
 Les truites changent de sexe
 6 - Qigong de la paix intérieure
 7 - Massage des trois trésors
 8 - Qigong du Guerrier
 Enseignement d’un sage indien
 1999-Dossier Monsanto (L’écologiste)
 1999-L’esprit des plantes
 2001-Faut-il tuer tous les microbes ?
 2001-L’homme moderne et l’homme traditionnel
 2002-La Hague au coeur du débat
 2005-France : les OGM en secret
 Syndrome de l’huile toxique
 La médecine chinoise bientôt reconnue comme patrimoine mondial ?
 Cuisine et diététique chinoises
 Les méthodes pour nourrir la vie
 Les conseils du Pr. LEUNG KOK YUEN
 Vaccinations
 Santé publique
 Cancer
 Traitements
 Amalgames dentaires
 Dossier Beljanski
 Dossier Médecines non conventionnelles
 Dossier justice
 Dossier médicaments
 Dossier Sida
 Dossier environnement
 Dossier médecine chinoise traditionnelle
 Deuxième congrès internationnal d’acupuncture en Amérique du Nord
 Entretien avec Jerry Alan Johnson (Spécialiste Qigong)
 Accidents liés aux plantes chinoises
 Il n’y a pas une médecine, mais des médecines
 Conflits d’intérêts
 Proposition de Paul Lannoye
 Mission d’Evaluation et de Contrôle des Lois de Financement de la Sécurité Sociale
 Colite pseudomembraneuse
 Grippe espagnole
 Interactions avec les produits naturels de santé
 Informations contradictoires (grippe aviaire et grippe humaine)
 Sureté des vaccins
 Pour une bonne pratique vaccinale
 Les dommages liés à la vaccination
 Contamination des vaccins
 Vaccins et autisme
 Les médicaments en 2005 : « Trop peu de progrès »
 A propos du classement sur les maladies nosocomiales
 Codex alimentarius
 Grippe et Tamiflu°
 Grippe aviaire
 Position maternelle de l’accouchement
 Polémique sur l’ulcère à l’estomac
 Virus et bactéries en partie responsables de l’obésité ?
 ACECOMED, un collectif au service des médecines écologiques
 Conférence de Bogumila Cyrulik
 Contact
 Pour une médecine écologique
 Cure du foie

Association Sun Simiao

Médecine traditionnelle chinoise une écomédecine  

Christian Portal
88 rue de Videlle
78830 Bullion


Dernière mise à jour : samedi 29 octobre 2016
retour au sommaire