Warning: exec() has been disabled for security reasons in /var/www/vhosts/sunsimiao.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 744 2005-France : les OGM en secret - Association Sun Simiao
 ACCUEIL >>2005-France : les OGM en secret
Sur le Web
2005-France : les OGM en secret
France : les OGM se répandent dans le secret
France : les OGM se répandent dans le secret mercredi 1er mars 2006 , par Christian Portal

Illustration : France : les OGM se répandent dans le secret
Alors que le 31 août dernier, la Commission européenne a autorisé, contre l’avis d’une majorité d’Etats-Membres, l’importation d’un colza transgénique de la firme Monsanto, les chiffres révélés aujourd’hui par le Figaro montrent que la culture d’OGM sur le territoire français a considérablement augmenté en un an, sans qu’aucune information n’ait été publiée.

« Pour la première fois, des agriculteurs ont cultivé cette année en France plus de mille hectares de maïs transgénique, une information gardée jusqu’ici secrète au ministère de l’Agriculture », révèle le Figaro daté du 6 septembre. Plantées dans 12 départements, dont une majorité dans le Sud-ouest, ces cultures sont passées de 17,5 hectares à environ un millier en l’espace d’un an, sans que la population, -locale et nationale- n’en soit informée. Selon le quotidien, les chiffres du ministère de l’agriculture font état d’au moins 500 hectares cultivés, « mais la superficie réelle - sûrement très supérieure - est inconnue ». De fait la déclaration, par les agriculteurs, des cultures OGM, n’a pas été rendue obligatoire en Europe. Un vide juridique qui explique que ces informations ont pu rester confidentielles -et continuent à l’être, puisque aucun chiffre précis n’a encore été donné par les autorités. Par ailleurs, même si la France n’a pas autorisé la consommation d’un OGM, celui-ci peut être cultivé sur le sol français pour être vendu dans un autre pays de l’Union. C’est le cas dans les départements du Sud-Ouest, qui commercialisent leurs cultures en Espagne pour la consommation animale.
Outre son manque de transparence dans ce dossier, la France fait preuve d’une grande inertie face au volet réglementaire qu’elle est censée mettre en œuvre depuis 2001. En effet, elle n’a a toujours pas transposé la directive européenne 2001/18/CE, qui vise à contrôler la dissémination d’OGM dans l’environnement, que ce soit à des fins expérimentales ou commerciales, et qui exige également d’évaluer tous les risques que les cultures transgéniques comportent pour l’environnement. Rappelée plusieurs fois à l’ordre par la Commission européenne, la France ne peut donc toujours pas, à l’heure actuelle, garantir que les cultures conventionnelles ne sont pas contaminées par les OGM. De même, elle ne remplit pas « l’obligation d’information du public » contenue dans cette directive, ce qui a amené plusieurs régions et départements français à s’auto-proclamer « territoires sans OGM », rejoignant ainsi le réseau européen des régions « non OGM ».

Feu vert de la Commission contre l’avis des Etats-membres
Très récemment, la Commission européenne s’est également illustrée dans ce dossier en prenant une décision contre l’avis d’une majorité d’Etats-membres. Le 31 août dernier, elle a en effet approuvé, pour la consommation animale, l’importation d’une variété de colza transgénique (le « GT 73 ») de la firme Monsanto, OGM pour lequel aucun consensus n’avait été trouvé. Refusé par les ministres européens en raison du manque d’informations sur les risques environnementaux, -en particulier sur la probabilité de dissémination- cet OGM a fini par être autorisé par la Commission, à qui revient la décision finale. Réagissant à cette décision, les Amis de la Terre demandent aux Etats-membres de faire valoir la « clause de sauvegarde », une disposition qui leur permet d’interdire des plantes OGM qui ont déjà été autorisés au niveau de l’Union Européenne, à condition de fournir de nouveaux éléments sanitaires ou environnementaux pour justifier leur décision. « Non seulement la Commission a ignoré l’opinion de 19 ministres de l’environnement européens ainsi que l’existence de nouveaux faits scientifiques récents, mais elle laisse aussi Monsanto libre de contaminer l’environnement, affirme Helen Holder, coordonnatrice au niveau européen de la campagne OGM. C’est maintenant aux Etats-membres de prendre les choses en main et d’imposer des interdictions nationales contre cet OGM. »

Véronique Smée

Mis en ligne sur novetic.com le : 06/09/2005

Boutons pour partager l'information




Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Christian Portal
 Ecologie et approche causale des systèmes
 Présentation
 Accueil
 1 - Qigong de l’arbre
 2 - Qigong « Hommage aux étoiles »
 3 - Qigong des cent merveilles
 4 - Qigong du dragon rouge
 5 - Qigong du cavalier
 Les truites changent de sexe
 6 - Qigong de la paix intérieure
 7 - Massage des trois trésors
 8 - Qigong du Guerrier
 Enseignement d’un sage indien
 1999-Dossier Monsanto (L’écologiste)
 1999-L’esprit des plantes
 2001-Faut-il tuer tous les microbes ?
 2001-L’homme moderne et l’homme traditionnel
 2002-La Hague au coeur du débat
 Syndrome de l’huile toxique
 La médecine chinoise bientôt reconnue comme patrimoine mondial ?
 Cuisine et diététique chinoises
 Les méthodes pour nourrir la vie
 Les conseils du Pr. LEUNG KOK YUEN
 Vaccinations
 Santé publique
 Cancer
 Traitements
 Amalgames dentaires
 Dossier Beljanski
 Dossier Médecines non conventionnelles
 Dossier justice
 Dossier médicaments
 Dossier Sida
 Dossier environnement
 Dossier médecine chinoise traditionnelle
 Deuxième congrès internationnal d’acupuncture en Amérique du Nord
 Entretien avec Jerry Alan Johnson (Spécialiste Qigong)
 Accidents liés aux plantes chinoises
 Il n’y a pas une médecine, mais des médecines
 Conflits d’intérêts
 Proposition de Paul Lannoye
 Mission d’Evaluation et de Contrôle des Lois de Financement de la Sécurité Sociale
 Colite pseudomembraneuse
 Grippe espagnole
 Interactions avec les produits naturels de santé
 Informations contradictoires (grippe aviaire et grippe humaine)
 Sureté des vaccins
 Pour une bonne pratique vaccinale
 Les dommages liés à la vaccination
 Contamination des vaccins
 Vaccins et autisme
 Les médicaments en 2005 : « Trop peu de progrès »
 A propos du classement sur les maladies nosocomiales
 Codex alimentarius
 MTC et chimiothérapie
 Grippe et Tamiflu°
 Grippe aviaire
 Position maternelle de l’accouchement
 Polémique sur l’ulcère à l’estomac
 Virus et bactéries en partie responsables de l’obésité ?
 ACECOMED, un collectif au service des médecines écologiques
 Conférence de Bogumila Cyrulik
 Contact
 Pour une médecine écologique
 Cure du foie

Association Sun Simiao

Médecine traditionnelle chinoise une écomédecine  

Christian Portal
88 rue de Videlle
78830 Bullion


Dernière mise à jour : samedi 29 octobre 2016
retour au sommaire